Mobilisation générale le 31 mars 2016

Image

Le projet de loi El Khomri est la « mise à mort » du Code du Travail et aura pour
conséquence la destruction d’un siècle d’histoire sociale,
la remise en cause des conquêtes sociales obtenues et
arrachées par la lutte des travailleurs...
Et ce ne sont pas les quelques « reculades » du gouvernement
soutenues par certaines organisations « dites » syndicales qui vont
modifier leur objectif qui est la « destruction » du Code du Travail.
Ce projet de loi est toujours, ni plus ni moins, la réponse du
gouvernement aux exigences du Medef mais surtout pas une
réponse sociale pour les salariés. Il n’est ni amendable ni
négociable !
Pour la CGT, il est tout au contraire nécessaire de fortifier le Code
du Travail pour lutter contre l’exploitation de la précarité et la dégradation de la vie au
travail. Pour cela, nous proposons la prise en compte de droits nouveaux pour répondre
aux défis du XXIe siècle et non un retour au IXXème siècle.
La CGT réaffirme avec force que l’augmentation des salaires est une
solution pour retrouver la croissance.
...avec rattrapage des pertes subies depuis 2000
Perte du pouvoir d’achat des fonctionnaires
239€ par mois pour un agent de catégorie C
320€ par mois pour un agent de catégorie B
430€ par mois pour un agent de catégorie A
Nous en avons assez de perdre de l’argent en travaillant !
C’est bien la mobilisation du 17 mars qui a permis le degel à minimum du point d’indice.
Ensemble créons les conditions pour gagner plus !
AUJOURD’HUI… NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS !
Que nous soyons salariés du public comme du privé, cette loi sera un recul social sans
précédent, un retour au 19ème siècle, qui garantira une totale liberté au patronat
pour avoir un salariat « Kleenex » et corvéable à loisir. Elle instaurera une course au
moins-disant social pour les entreprises, et un salariat « low-cost ».
Son application aura immanquablement des conséquences sur le statut des
fonctionnaires... Macron l’a dit : « Ne plus être fonctionnaire à vie » !
-15%
Aucun salaire inférieur à 1 800 € !
Augmentation du point d’indice !
MOBILISATION GENERALE
31 mars
jeudi 31 mars
La CGT réaffirme avec force que le passage aux 32 heures, sans perte
de salaire, et les créations d’emplois statutaires sont une solution
pour réduire le chômage !
Il est à rappeler que le passage aux 35 heures, en France, a contribué à créer plus de
2 millions d’emploi entre 1998 et 2001 ! Pour un travail pour tous, partageons-le !
La CGT réaffirme avec force qu’il est urgent de créer des emplois
statutaires pour répondre aux besoins de chacun des usagers !
La CGT réaffirme avec force qu’il est urgent de développer les services
publics pour l’égalité de chacun des usagers !
TOUS ENSEMBLE, stoppons cette précarité qui entraine, dans une spirale infernale,
l’ensemble des travailleurs vers le moins disant-social (porté par le patronat)
Code du Travail, Salaires, Emploi, Statut de la Fonction Publique
Avec les Lycéens, Etudiants, Salariés, Retraités….
C’est le moment d’amplifier la mobilisation
Dans l’unité et la solidarité,
défendons des droits qui protègent les salariés !
MOBILISATION GÉNÉRALE
Bien entendu, nous avons de petits salaires et ce n’est pas facile de faire grève. Mais l’enjeu est de
taille, pour nous, pour nos enfants.
Nous ne voulons pas que nos proches ou que nos enfants soient sans droits et à la merci des patrons.
Nous savons qu’il y a un siècle des travailleurs qui n’avaient aucune protection se sont battus et ont
gagné ces droits.
Nous savons aussi qu’après la destruction du Code du Travail, ils s’attaqueront au statut des
fonctionnaires.
Refusons tous ce retour au 19ème siècle !
TToouuss eennsseembbllee ddaannss llaa lluuttttee !!

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 29 mars 2016  |  Dernière mise a jour 29 mars 2016