Lettre au directeur de la voirie pour la promotion au SMEP

Image

Objet : Promotion dans le corps des personnels de maîtrise de plusieurs agents de la SMEP

Monsieur le Directeur,

La réforme des brigades a commencé à se mettre en place il y a plusieurs années, du temps de votre prédécesseur, et suite à cette réforme, et la mise en place de l’application des demandes d’intervention aux brigades de la SMEP, il faut constater que le travail fourni par ces agents est maintenant mesurable, qu’il est réactif, efficace et apprécié par les différents acteurs de la DVD et des autres directions.

Cette réforme a eu comme conséquence un changement de rythme pour les agents de la Brigade Est, et a entrainé pour les agents des brigades, comme pour les chefs de brigade et leurs adjoints, les membres de la Cellule de Coordination de la SMEP, des évolutions par rapport aux méthodes de travail précédentes, et du fait d’encadrer et assumer les responsabilités du chef de brigade en son absence pour les adjoints aux chefs de brigade.

Or, dans les brigades Nord, Ouest, Centre, et Est, les chefs de brigade sont des personnels de maîtrise de catégorie B au grade d’Agent Supérieur d’Exploitation (ASE), et leurs adjoints sont des personnels ouvriers de catégorie C au grade d’Adjoint Technique Principal de 1ère (ATP1) ou 2ème classe (ATP2).

Au vu de l’abnégation dont font preuves ces agents, il serait juste et bon pour le fonctionnement du service de promouvoir ces adjoints aux chefs de brigade au grade d’Agent de Maîtrise (AM) dans les meilleurs délais. Ces quatre agents devraient ainsi être promus rapidement, et si cette promotion n’est pas possible pour tous en 2016, ceux qui ne sont encore qu’ATP2 devraient être promus ATP1 cette année afin de reconnaître leur investissement.

Concernant la Brigade Spécialisée, au vu de ses horaires atypiques, il serait bon de recruter un deuxième adjoint au Chef de Brigade, également au grade d’Agent de Maîtrise, afin de pouvoir piloter la brigade en tenant compte de ces horaires et du droit à congés. Vous noterez Monsieur le Directeur que l’actuel adjoint au Chef de la Brigade Spécialisée est déjà Agent de Maîtrise. Régler rapidement cette différence de traitement ne sera que bénéfique pour tous.

Concernant la Cellule de Coordination, un des deux agents de catégorie C a été promu en 2015 dans le grade d’Agent de Maîtrise, au vu du travail fourni de niveau d’un agent de catégorie B, et de la lourde charge de piloter au mieux les interventions des brigades. Nous vous demandons également de régler cette situation pour l’autre agent de catégorie C en le promouvant au plus tôt dans le grade d’Agent de Maîtrise.

Nos syndicats sont prêts à aller défendre ces besoins auprès de la DRH en demandant de manière expresse un droit de tirage exceptionnel pour l’année 2016 (ou les années 2016/2017) afin de régulariser ces situations au plus tôt, et ne pas pénaliser les autres adjoints techniques de la Direction.

En vous remerciant d’avance, nous nous tenons à votre disposition Monsieur le Directeur.

 

 

Mis en ligne le 19 février 2016  |  Dernière mise a jour 19 février 2016