LE PÈRE NOËL PASSE A PAQUES POUR LE MEDEF

Image

Depuis de nombreuses années, les gouvernement de droite ou de gauche (PS-EELV) , n’ont su que s’aligner sur la politique européenne dominée par la ligne tracée par l’Allemagne afin de remplir les fonds de pension de ses retraités.

Valls en digne successeur de Sarko revitalise  la conduite antisociale qui prend l’eau de toute part. De soi-disant sondages cherchent à valider les 50 milliards de vol dans la poche du peuple pour en faire cadeau au Patronat charognard qui a repris à son compte l’idée de P. LAMY d’un sous SMIC. Facile pour un technocrate qui émarge à 20000 euros mensuel.

30 milliards d’euros de cadeaux au patronat = 50 milliards sur le dos des salariés, des privés d’emplois et des retraités, qui seront, au bout du compte, les seuls à se répartir la facture.

Le gel des prestations sociales et de la revalorisation des retraites, le recul d’un an de l’application du plan pauvreté sont autant de menaces sur le modèle social et la cohésion sociale de notre pays.

La poursuite, pour deux ans encore, du gel du point d’indice pour les fonctionnaires est, quant à elle, une véritable provocation.

Tant à Paris qu’au plan national, les clés sont maintenant entre vos mains. Il n’y pas opposition entre votre revendication Maîtrise, la colère contre le gel du point indiciaire

Les clés sont maintenant entre nos  mains : seuls le rassemblement et la mobilisation massive des salariés, sont de nature à changer la donne.

Le syndicat CGT de grande Maîtrise vous appellent à exprimer le choix du progrès social en participant à l’AG du 29 mai, aux actions spécifiques maîtrise, aux manifestations dès

Le 1er mai, puis le 15 mai, et aussi sur leurs lieux de travail.

 

Mis en ligne le 29 avril 2014  |  Dernière mise a jour 29 avril 2014