LA MAITRISE EN GREVE LE 15 OCTOBRE 2013

Nous sommes reçu par la DRH le 15/10 à 8h30.
La mobilisation sera un signe fort pour appuyer vos représentants lors de cette audie
nce
.
 

GREVE DE LA MAITRISE PARISIENNE
Le   15  OCTOBRE 2013

Préavis reconductible déposé auprès du Maire de PARIS

AG DES GREVISTE à 9H30
Salle Eugène POTTIER. Bourse du travail Paris 11°

 

Revendications MAITRISE Parisienne :
Déroulement de carrières.
Grilles indiciaires.
Effectifs.

 

Augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux est une nécessité pour relancer l’économie et l’emploi, pour financer la protection sociale et nos retraites.
En se rassemblant et en luttant, bien des victoires sont à notre portée.

 

L'exigences CGT pour sortir de la crise par une autre répartition des richesses.

 

• Revaloriser les salaires, les pensions et les minima sociaux.
• Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes.
• Contrôler les aides publiques aux entreprises.
• Contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements.
• Stopper les suppressions d’emplois.
• Développer les politiques publiques et les moyens des services publics.
• Réformer la fiscalité en profondeur.
• Créer un pôle financier public et établir un mécanisme de crédits à taux réduits.
• Taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux.
• Mettre en place un fond européen de solidarité sociale et de développement économique.


Retraites

• Ouverture du droit à La retraite à 60ans.
• Afficher et garantir un niveau de pension pour toutes Les générations.
• 75 % minimum du salaire d’activité et pas de pension inférieure au Smic revendiqué par la CGT (1 700 euros).
• Les pensions doivent évoluer comme le salaire moyen
• Validation des années d’études.
• Validation des périodes de précarité subies.
• Reconnaître la pénibilité par des départs anticipés
• Une maison commune des régimes de retraite pour coordonner et solidariser les régimes
• La CGT propose également le retour à un calcul de la pension sur les dix meilleures années pour les salariés du privé ainsi qu‘une indexation des salaires portés au compte sur le salaire moyen. Enfin, tous les éléments de rémunération (intéressement, participation, primes des fonctionnaires...) doivent être soumis à cotisations et constituer des droits.

 

Lien sur fichier en PDF: 
Texte similaire ou de reference: 
 

Mis en ligne le 14 octobre 2013  |  Dernière mise a jour 15 octobre 2013