CR de réunion des personnels de maîtrise de la SALPA du 28 mai 2013

CR de réunion des personnels de maîtrise de la SALPA du 28 mai 2013

CR de la réunion des personnels de maîtrise de la SALPA réunis le 28 mai 2013
 

Accueil des agents de la DEVE et 2° phase de la réforme bâtiment

 

1/ Les collègues de maîtrise des subdivisions travaux et maintenance font le CR de leur réunion du 15 mai.

Cette réunion était organisée par le syndicat CGT des Cadres et Techniciens mais ouverte à tous les personnel de la  SALPA.


Ceux-ci ont exprimés leur  inquiétude vis-à-vis de l’arrivée de la DEVE dans le cadre de la réforme de la fonction bâtiment ; notamment car les créations de postes paraissent insuffisantes en comparaison de la future charge de travail transférée.
Le syndicat des cadres et techniciens CGT revendique donc les créations supplémentaires suivantes en rappelant que lors de l’intégration de la DVD, aucun poste supplémentaire n’a été prévu pour la subdivision maintenance.

  • Un dessinateur.
     
  • Un ingénieur pour la subdivision des travaux à l’entreprise.
     
  • Un agent de maîtrise et un technicien supérieur pour la subdivision maintenance, correspondant à la fois à l’arrivée de la DEVE et à l’arrivée de la SAP et de la DVD.
     
  • Le rétablissement du poste supprimé au service comptabilité avec la réintégration des anciennes fonctions et compétences.

 

Une audience à la Directrice de la DPA devrait être demandée par le syndicat des cadres et techniciens CGT.

 

2/ Inquiétudes et questions que se pose la maîtrise d’atelier.

Personnels transférés.

  • Le ratio (surface des sites) choisi par l’administration pour répartir les ETP entre les services n’est pas équitable. D’autres critères sont à prendre en compte : implantation géographique, nombre de sites et d’éléments bâtis, état bâtimentaire …
     
  • Les postes affectés doivent absolument correspondent aux métiers demandés et finement décidés par corporation en réunions de maîtrise.
     
  • Crainte que les postes vacants ne soient pas pourvus avant longtemps.

 

Primes.

Un budget doit être provisionné pour permettre la mise à niveau des primes PR2 et PR3 des agents DEVE tout en conservant les niveaux d’évolution pour les personnels en place.

 

Habilitations et formations.

Le service formation doit prévoir l’habilitation et la formation des agents dès leur arrivée ; Ou faudra-t-il attendre le plan de formation 2014 ?

 

Travaux dans nos ateliers.

Urgence d’obtenir au plus vite le financement pour faire les travaux dans les locaux d’accueil (ateliers, sanitaires, réfectoires ….)

 

Outillages.

Urgence d’obtenir au plus vite les crédits afin de lancer les commandes de caisses d’outillages pour chaque agent. (BF pour le petit outillage et BI pour l’électroportatif).

 

Véhicules.

Craintes que les agents soient affectés sans les véhicules et que cette difficulté ne vienne s’ajouter à l’insuffisance actuelle pour assurer les missions correctement. + problèmes pour les trajets vers les cantines.

 

Dotations vestimentaires et EPI.

Les agents DEVE devront percevoir dès leur arrivée une dotation DPA identique à celle de leurs collègues pour une meilleure intégration.

 

Périmètre d’intervention.

La maîtrise ne comprend pas que des locaux ERP ou des logements lui soient affectés alors que lors de la 1° phase de la réforme, les Directeurs ont toujours annoncés que la SALPA interviendrait uniquement sur les locaux sociaux, donc ERT. Sentiment de manipulation peu honnête.

 

Chauffages et ventilations.

Actuellement les chauffages électriques sont entretenus par le STEGC pour les locaux du STPP, du STEA et de la DVD. Pourquoi la SALPA le ferait uniquement pour la DEVE ? Cette organisation n’est pas logique. A quelles prestations correspondent les postes transférés de la DEVE vers le STEGC ?

 

Divers.

  • Quel projet pour le 3° atelier ?
     
  • Quid des phases suivantes de la réforme et des autres directions (DJS, DPP …)


 

Conclusion :

Les personnels de maîtrise des ateliers de la SALPA demandent des réponses rapides de leur hiérarchie à leurs questions. Ils demandent des moyens concrets pour anticiper au mieux l’arrivée des agents. Ils ont le ressenti que personne ne prend en compte les détails pratiques qui feront que l’accueil sera réussi ou pas.

Le calendrier de la réforme ne nous paraît pas sérieux et la date du 3 septembre irréaliste car il ne reste que 2 mois pour faire les travaux, lancer les commandes, recevoir les matériels et organiser les locaux sachant que beaucoup de fournisseurs sont fermés en aout et que la maitrise comme les agents seront en congés. La date de mise en place de la réforme doit absolument être reportée.

Une réunion est prévue le 5 juin chez Mme Sultan puis 2 réunions de présentation de la réforme aux personnels de Yersin et Radiguet.

 

Cliquez ici pour consultez tous les documents mis en ligne sur la réforme de la fonction batiment 

 

 

 

 

Texte similaire ou de reference: 
 

Mis en ligne le 5 juin 2013  |  Dernière mise a jour 7 juin 2013