En ce début d’année, le changement, ce n'est vraiment pas pour maintenant

En ce début d’année, les dépenses contraintes augmentent plus vite que l’inflation et grèvent d’autant le pouvoir d’achat des salariés.

 

Augmentations prévues au 1er janvier :

gaz : 2,4%, électricité : 2,5%, tarif du fioul qui a doublé depuis 2008 (soit 4 millions de ménages en situation de précarité énergétique), train : 1,9%,     RATP : 2,4% soit le Navigo 2 zones à 65,10 euros, le carnet de 10 tickets passe à 13,30 euros, timbre poste de 0,60 à 0,63 euros, redevance TV : plus 6 euros (131 euros), assurances : 2 à 7% d’augmentation dans le courant de l’année.
 

Nous vous invitons toutes et tous à venir nombreux à


l’assemblée Générale des Personnels de Maîtrise

le 17 janvier 2013 de 9h30à 11h30

Salle Eugène Hénaff
Annexe Varlin, 29 bd du Temple 75003 PARIS.

 

Contre un SMIC qui passe à 9,43 euros brut de l’heure, un point indiciaire toujours bloqué ainsi que les tranches d’imposition soit une augmentation moyenne de 2% de l’impôt sur le revenu.

Pour l’heure, c’est Mittal et le MEDEF qui gouvernent, l’alignement sur l’Union européenne et les politiques d’austérité qu’elle impose "pour réduire les déficits publics ",frappe de plein fouet le pouvoir d’achat des couches populaires les plus démunies et les couches moyennes, plombant de ce fait les débouchés de l’industrie et du commerce.

En absence d’une volonté politique de la part du gouvernement de s’en prendre réellement à la domination et aux intérêts des multinationales et de la finance, seule l’intervention des travailleurs peut contrer les manœuvres des capitalistes.
 
L’Europe des délocalisations est aussi l'outil que se sont donnés les grands groupes capitalistes pour mettre les peuples en concurrence et les étrangler par le chantage à l'emploi et à la casse de tous les acquis. Pour plus d’information, vous pouvez lire ce compte-rendu de la séance du dernier sommet européen des 13 et 14 décembre.

Édifiant !

Retour sur le Sommet européen de Décembre.

 

Tant à PARIS qu’au niveau national, il est indispensable de changer de cap !

La crise ne peut pas servir de prétexte pour ne pas répondre aux revendications des personnels de maîtrise, seul votre intervention permettra des avancées majeures sur :

  • Une augmentation urgente du point d’indice.
     
  • L’intégration des primes.
     
  • L’arrêt de la suppression de postes.
     
  • L’abrogation du jour de carence.
     
  • Un ratio à 100%.
     
  • Contre la mobilité forcée.
     
  • Notre revendication d’un nouveau déroulé de carrière de la maîtrise.

 

Ensemble, nous préparerons la riposte nécessaire pour peser sur la mairie de Paris et le gouvernement.

 

Par avance, le Syndicat CGT Personnels de Grande Maîtrise

vous appelle à participer massivement à la

 

JOURNÉE D’ACTION NATIONALE le 31 JANVIER

DANS TOUTE LA FONCTION PUBLIQUE

POUR PESER SUR LES NÉGOCIATIONS EN COURS

 

  • Dialogue social : Modernisation de l’Action Publique qui remplace la RGPP (en pire), les droits et moyens syndicaux.
     
  • L’exemplarité des employeurs publics (il a du boulot, Bertrand) : égalité professionnelle, amélioration des conditions de vie au travail.
     
  • Parcours professionnel, carrière, rémunérations.

 

 

 

Mis en ligne le 11 janvier 2013  |  Dernière mise a jour 12 janvier 2013