Point d'étape sur la cartographie

La cartographie des postes de Grande Maîtrise des Administrations Parisiennes consiste à identifier les postes dont les fonctions relèvent du grade d’ASE ou du cadre d’emploi de CE.


Cette identification se fait sur la base du niveau d’expertise et/ou de responsabilité des postes. Compte tenu de l’évolution de nos missions et de la création de nouveaux postes, cette cartographie n’est pas figée mais elle évolue régulièrement. Notre syndicat a donc interpellé l’administration, et notamment la DRH, afin qu’un diagnostic soit effectué dans toutes les directions pour identifier de nouveaux postes d’ASE et de CE.

Cependant notre appréciation dans la définition de ces postes est parfois différente, et ce sont finalement les arguments métiers que nous mettons en avant, qui permettent d’augmenter le nombre de postes fonctionnels.

Suite à notre mobilisation de juin dernier, la DRH s’était engagée à relancer les SRH des directions pour mettre à jour la cartographie et favoriser la transformation de postes d’AM en ASE et de postes d’ASE en CE, lorsque les fonctions le
justifient. Ainsi, les représentants des différentes directions ont été reçus par les SRH pour discuter des transformations envisagées avant que la copie ne soit remise à la DRH pour validation.

 

Si certaines directions ont engagé un véritable travail de réflexion pour identifier des postes,et se sont montrées réceptives aux arguments du syndicat, d’autres n’ont pas fait évoluer la cartographie de leurs services. Par ailleurs, ce travail de recensement des postes a permis de quantifier des disparitions de postes de maîtrise, autrement dit,les redéploiements.

Le bilan est donc mitigé : si d’un côté on obtient 35 postes d’ASE et 21 postes de CE supplémentaires, de l’autre on estime à 56 la perte de postes de maîtrise.
 

Dans l’attente d’un ratio à 100%, la cartographie permet également de négocier à la hausse le ratio par une mise en adéquation avec la proportion de postes d’ASE discriminés. Ainsi plus on identifie de postes, plus il faut augmenter le ratio. Avant la mise en oeuvre de la cartographie, le ratio, était déterminé en fonction d’une proportion d’ASE fixée à 25%,aujourd’hui nous en sommes à 35%.
 

Ainsi, le ratio a pu évoluer dans le bon sens, puisque nous passons de 159 promotions pour la période 2010-2012, à 305 promotions pour la période 2013-2015. Cette évolution qui tient compte des besoins de promotions liés aux nouveaux postes d’ASE, compense également la diminution de l’assiette de calcul liée à la suppression de postes d’AM.
 

Il faut que cette tendance à la hausse se confirme pour les années à venir !
 

Pour conclure, si un RPP plus favorable doit permettre de promouvoir des AM au titre de l’examen professionnel et au titre de la fonctionnalité du poste occupé, il doit également permettre d’en promouvoir au titre de l’ancienneté.
 

La DRH s’est engagé sur cette voie, en faisant plusieurs déclarations dans ce sens au cours de nos derniers entretiens.
 

Nous suivrons donc les résultats des prochaines CAP avec une attention redoublée, et nous continuerons de valoriser notre filière en mettant à jour la cartographie !

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 18 décembre 2012  |  Dernière mise a jour 17 janvier 2014