Compte rendu du CTP DPE du 06/12/2011

Compte rendu CTP du 06 décembre 2011

Le CTP Propreté du 06 décembre c’est bien tenu, puisque nous avions obtenu grâce à votre mobilisation avec vos représentants CGT, la suppression du point N° 3

- Restructuration des divisions territoriale.
Ce point devant être rediscuté en concertation et représenté lors d’un prochain CTP. Pour rappel, lors de l’audience avec M Dagnaud du 02/12, nous avons obtenu :
-  le maintien des 49 secteurs avec un AM adjoint de secteur.
-  le maintien des pôles collecte.
-  la mise en place progressive de la filière PLDP.
-  La direction s’est engagée à la sécurisation du ratio promu-promouvable.
M Dagnaud envisage le projet en CTP de juin 2012.

Sur le point N°2, réforme de la SMM et mise en place d’une division maintenance, la CGT s’est abstenu, clairement cette restructuration va dans le bon sens et nous étions porteurs du projet. Pour autant, il reste des points à éclaircir, à confirmer :
- Comment se met en place cette réforme sans les agents, au vu du calendrier des concours, ni les AM, ni les AT ne pourront être recrutés rapidement.
- Notre demande concernant la filière magasin n’a été prise en compte que partiellement, avec des postes de niveau 2, mais pas d’AM a IVH et Auber, de même pas de CE dans la filière.
- Le remplacement des TSO de soirée par des AM est validé mais son principe et sa réalisation est remis en cause par les OS.
Nous n’avons pas eu de délais de mise en place, il s’agit d’un organigramme cible pour lequel la reprise de la concertation ne pourra se mettre en place que début 2012.

Les points restant, concerne une astreinte de désaffichage à la fonctionnelle avec des agents volontaires ; pas de problème, c’est OK à l’unanimité avec une observation concernant le recours à la régie quand le privé est en rupture et hors marché.
 Et un point concernant les attributions pour les éboueurs de classe supérieur avec une interrogation sur la prise en charge des TIG.

Ensuite M Dagnaud, nous a fait un exposé sur le devenir de la propreté mi figue-mi raisin et globalement pas très optimiste.
Sur le plan garage, rien de nouveau sur des implantations, mais plutôt la confirmation que l’ensemble des sites existant sont menacés à l’exception des garages implantés sous périphérique.
Sur la collecte et la propreté, il nous dit que de plus en plus, ce sont les mairies d’arrondissement qui vont avoir le pouvoir décisionnaire.
-  Progressivement mise en place de collectes spécifique organique ?
- Question sur la collecte du dimanche et la possible suppression, c’est un serpent de mer mais qui se repose régulièrement.
- Il reste toujours un comparatif de coût avec le privé en défaveur de la régie d’environ15%.

Contexte général, stabilité de l’emploi mais avec de nouvelles structures à mettre en place d’où des redéploiements. Nécessité de prise en compte de « l’absentéisme ». Avec un regard particulier pour la résorption de la précarité.

Une question annexe est posée à la direction concernant l’école de la propreté et la fin de contrat des formateurs. M Lefiliatre rencontrera les agents concernés pour leur rappeler les termes du contrat et de voir avec eux les suites à donner a leurs situations.  

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 8 décembre 2011  |  Dernière mise a jour 29 novembre 2013