Ecole de la maîtrise

Syndicat CGT du personnel de Grande Maîtrise des Collectivités Territoriales Parisiennes

                                                                                                                                                             avril 2010

DOCUMENT DE TRAVAIL

 

PROJET DE CREATION DE L’ECOLE DE LA MAITRISE

 

Le présent document à été élaboré suite à la réunion du  25 mars 2010 entre les membres de la délégation CGT Grande Maîtrise et le Directeur des Ressources Humaines et ses collaborateurs. Lors de cette réunion, Monsieur Legoff donnait son accord de principe sur le concept d’une école de la maîtrise et demandait aux membres de la délégation CGT une fiche synthétique proposant des pistes de travail pour la création de cette école.
 

OBJECTIFS

> Répondre aux demandes de formations spécifiques aux personnels de maîtrise de la Ville de Paris.
> Rassembler dans une seule structure les formations parfois redondantes de la DRH et des Directions.
> Permettre à chaque agent, l’accès aux formations que les directions n’ouvrent actuellement qu’à leur personnel.
> Mutualiser le réseau des formateurs Ville afin que leur compétence ne soit plus utilisée uniquement par la DRH ou par leur direction d’appartenance.

STRUCTURES

Cette école de la maîtrise est un concept et non un lieu physique.
Il s’agit bien de regrouper et mutualiser les formations spécifiques à ce corps intermédiaire aux multiples spécialités et métiers.
Les cours pourrons être donnés soit au sein de la structure du bureau de la formation  de la DRH soit dans les lieux de formation des différentes directions, cela en fonction de la thématique abordée. Cette diversité de lieux enrichira le panel de formation en permettant que les stages se déroulent dans des sites directement connectés à la thématique de la formation concernée. (Exemples : faire les formations «gestes et postures» dans des ateliers ou des magasins ». Faire des «habilitations électriques» dans des bâtiments avec postes de transformations).

PUBLIC CONCERNE.

Le public concerné est d’environ 1700 à 1800 personnes : le corps de maîtrise compte environ 1550 agents et chaque année 150 à 200 agents suivent les préparations aux différents concours de maîtrise.

> Préparation aux concours de maîtrise.
> Formation préalable à un changement de filière. (en cohérence avec le statut de la maîtrise).
> Formation de remise à niveau.
> Formation initiale à première prise de poste (après concours interne ou externe, nomination au choix ou voie de détachement).
> Formation de remise à niveau pour les agents en poste.
> Formation de préparation à changement de profil de poste.

METHODOLOGIE

Faire un bilan avec les bureaux de formations de la DRH et des directions sur les 5 à 8 dernières années

Pour affiner les besoins en formation


> Lister les différentes actions de formation montées principalement à l’attention des personnels de maîtrise.

> Relever toutes les formations dans lesquelles se sont inscrits ces personnels de manière individuelle.

> Quantifier le nombre d’élèves ayant suivi les préparations à concours dans chaque spécialité.

> Elaborer un questionnaire qui sera envoyé à chaque personnel de maîtrise afin de recenser les besoins en matière de formation selon la typologie du public concerné (voir plus haut).


Pour valoriser et optimiser le réseau des formateurs Ville

> Etablir un listing ressource de tous les agents ayant dispensés des cours pour la DRH ou pour une direction. (spécialité, public visé, nombre de jours d’interventions)

> Etablir de manière paritaire une charte du formateur avec ses droits et ses devoirs.

> Revoir la fonction spécifique du formateur en regard de sa fiche de poste afin de permettre un volume de cours supérieur aux 60 heures actuellement en vigueur. La réflexion doit permettre de multiplier par deux ou trois ce volume. En effet, l’investissement personnel pour concevoir et structurer les cours, élaborer les supports de cours, les exercices, les corrections et les fascicules est tel qu’il est contreproductif de limiter ensuite le temps de formation à 60 heures (environ 8 jours).

> Créer une base DRH du formateur à l’instar de ce qui existe pour les formations suivies par chaque agent. Le formateur par une requête pourra ainsi accéder à la liste de toutes les formations dispensées lors de sa carrière.

> Elaborer un livret d’accueil du nouveau formateur et mettre en place des actions de formations dédiées au réseau de formateurs.



Pour conclure ce document : la prochaine réunion de travail avec la DRH sous l’autorité de son Directeur, devra permettre de discuter des différents points évoqués ci-dessus, d’élaborer un calendrier et d’écrire une feuille de route des actions à mener.

Pour les membres du Comité Exécutif du syndicat CGT de Grande Maîtrise.
Pour la commission Formation
 

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 17 janvier 2011  |  Dernière mise a jour 12 mai 2011